Fraudes et bulles : même phénomène ?

Publié le 10 mars 2010 par Philippe Rancourt
Catégories: Psycho Pop

D’innombrables histoires de fraudes financières ont fait les manchettes depuis quelques années. Dans la plupart des cas, les investisseurs se voyaient promettre des rendements fabuleux, parfois de l’ordre de 5 % par mois (60 % par année !!!). Ces rendements s’accumulaient jusqu’à ce que le château de cartes s’écroule et que les investisseurs réalisent plutôt l’ampleur de leurs pertes. Comment ont-ils pu tomber dans un tel piège ? Pourquoi n’ont-ils pas réalisé que ces rendements étaient trop beaux pour être vrai ? Voilà le genre de questions que nous avons tous en tête lorsque nous lisons le triste récit des victimes des Bernie Madoff et autres Earl Jones de ce monde.

Voici ma réponse “psychopop” à cette question : l’être humain ne demande pas mieux que de croire qu’il a trouvé la poule aux oeufs d’or. Il n’y a rien de meilleur qu’un placement très rentable pour diminuer l’objectivité et l’esprit critique d’un individu. Quand l’argent entre à pleine porte, pourquoi jouer les rabat-joies en cherchant des défauts à quelque chose qui nous sert si bien ! Dans ce sens, je trouve que la psychologie d’un investisseur enivré par la frénésie (et l’argent facile) d’une bulle boursière (ou immobilière) est assez similaire à celle d’un investisseur victime de fraude.

Dans les deux cas, le sens critique s’évapore et les investisseurs sont piégés progressivement par le mirage d’un enrichissement rapide et facile. La victime de fraude peut blâmer le financier beau-parleur et charismatique qui l’a conforté dans ses illusions. Pour le boursicoteur, l’adversaire est encore plus redoutable et insidieux : c’est son égo qui lui fait croire qu’il est un génie de la finance ! En fin de compte, les performances spectaculaires de certains titres en Bourse reposent parfois sur des bases aussi fragiles que certaines fraudes pyramidales (voir mon article d’il y a deux ans sur Timminco). La prochaine fois que vous entendrez parler d’une fraude, rappelez-vous le plus grand mirage boursier dans lequel vous avez investi…

Articles sur le même sujet:

  1. Fraude de 3,4 millions chez easyhome !
  2. Visite guidée
  3. Les bonnes acquisitions ne suffisent pas

2 commentaires sur “Fraudes et bulles : même phénomène ?”

  1. Patrick McMullen a dit...

    5% par mois c’est très facile à faire, j’ai fait 8% en 1 mois à mon premier mois de trading débutant.

    Mars je me suis tenu tranquille parcontre. Le timing n’est pas bon(Comme cité par Stephen, parce que si ça monte c’est qu’il est deja trop tard).

  2. Philippe Rancourt a dit...

    C’est facile à faire sur un mois (surtout quand le marché monte…) mais c’est impossible à réussir mois après mois, année après année. Vous allez le réaliser avec l’expérience…

Commentaire: